D'aussi lointain que je me souvienne, j'ai toujours aimé le flan pâtissier, souvent appelé flan parisien, et aujourd'hui encore, je ne résiste que rarement lorsque j'en vois une part bien jaune, bien épaisse, délicatement brunie sur le dessus... et n'ayant rien à envier aux autres gâteaux exposés dans la vitrine d'une boulangerie.

Aussi, il me fallait essayer un jour de réaliser ce dessert et en consultant le net, j'ai pu lire que beaucoup des blogueurs et blogueuses utilisent une poudre à flan pâtissier d'origine alsacienne alors que d'autres préfèrent la maïzena (a priori produite à l'origine en Alsace également). Instinctement, j'ai pensé me rendre chez le détaillant G. Detou pour acheter la poudre tant "convoitée" (pour en savoir plus sur G. Detou, voir les articles sur la pâte à pistache et le fond de sauce). Le résultat est particulièrement bluffant...

Histoire_sans_faim_108_1

Histoire_sans_faim_108_2
(cliquer sur les photos pour les agrandir)

Prévoir :

- 90 g. de poudre pour crème pâtissière de la marque "Moench" (vendue à Paris chez G. Detou rue Tiquetonne ou dans les commerces spécialisés en articles de boulangerie et pâtisserie),
- 150 g. de sucre en poudre,
- 1 oeuf (facultatif),
- 1 litre de lait,
- 1 pâte brisée.

Mélanger la poudre à crème pâtissière avec le sucre et l'oeuf. Ajouter peu à peu 1/4 de litre de lait.
Faire bouillir le reste du lait.
Y ajouter la préparation et remettre à bouillir. Laisser cuire pendant 2 minutes environ sans cesser de remuer.
Etaler la pâte dans un moule et y verser la préparation en l'étalant rapidement.
Faire cuire environ 45 mintues dans le four préchauffé à 230° (ne pas hésiter à tourner un peu le moule pour éviter que la pâte ne brunisse trop au même endroit).
Laisser refroidir avant de déguster.

Histoire_sans_faim_108_3

Histoire_sans_faim_108_4
(cliquer sur les photos pour les agrandir)